Q005 – Quels sont les impacts potentiels de la prospective technologique ?

Les impacts de la prospective technologique dépendent bien entendu de la taille ainsi que du type d’entité pour laquelle elle est réalisée. Pas besoin de cet article pour arriver à une telle conclusion, nous sommes d’accord !

Ce qui est sous-entendu ici est que commençant à faire de la prospective et initiant par la facette technologique, vous venez tout simplement d’ouvrir la boîte de Pandore.

Les impacts directs peuvent tout d’abord concerner le développement de nouveaux produits, lesquels intègrent de nouvelles technologies. Cet impact direct sur le portefeuille de produits innovants est souvent celui que recherchent rapidement les structures de petite taille (PME, laboratoire de recherche orienté valorisation et transfert de technologies etc.). Il existe néanmoins un éventail beaucoup plus large d’impacts qu’une démarche ou qu’un programme de prospective peut viser.

En voici un petit exemple en suivant l’analyse PESTEL (politique, économique, sociologique, technologique, environnemental et légal) sur le thème des véhicules autonomes. 

D’un point de vue technologique, les véhicules autonomes verront le jour grâce à des développements complémentaires dans des domaines comme l’intelligence artificielle, l’aide à la décision, les capteurs, les technologies de communication, les batteries électriques, les matériaux etc. En cherchant à anticiper l’ensemble de ces développements, on se donne les moyens de construire non seulement les véhicules autonomes, mais également de nombreux services associés ainsi que toute l’infrastructure nécessaire à la circulation, à l’entretien etc. des véhicules autonomes.

Promouvoir politiquement le véhicule autonome suppose également de promouvoir la transition rapide des énergies fossiles vers l’énergie électrique. Une telle transition nécessite de consentir d’importants investissements et d’engager rapidement un important chantier de transformation des infrastructures de production, de transport et de stockage de l’énergie. Immanquablement, basculer vers un nouveau régime énergétique impliquera de nombreuses destructions d’emplois tout en contribuant à en créer d’autres.

L’économie sera nécessaire impacté. Si le plaisir de conduire n’est plus là, est-ce que les gens achèteront encore un véhicule? Qu’en est-il des assurances de ces véhicules? S’il y a moins de propriétaires de voitures, voit-on apparaître de nouveaux modèles d’utilisation de ces véhicules? Doit-on préparer de nouveaux modèles de formation, faisant face à un besoin de nouvelles compétences?

Peut-on anticiper des changements sociologiques? Est-ce que les gens se déplaceront plus, moins? Avec des longs ou de courts trajets?

Est-ce que les améliorations environnementales attendues sont au rendez-vous? Comment recycle-t-on les différentes composantes? Est-ce que l’écobilan total d’un véhicule est-il vraiment meilleur que celui d’un véhicule actuel?

Du côté légal, la responsabilité en cas d’accident sera un thème central pour le développement et l’acceptation de ces véhicules.

En résumé, les sujets abordés lors d’une démarche de prospective technologique dépassent largement la seule thématique technologique.

À partir de l’entrée “nouvelles technologies”, la prospective technologique permet de soulever de multiples questions qui interrogent les futurs possibles. S’il est nécessaire d’établir un cahier des charges précis pour initier convenablement une démarche voire un programme de prospective technologique, il ne faut pas pour autant s’étonner de constater que les questions soulevées débordent le seul champ technologique et mettent en lien des considérations aussi bien politiques, qu’économiques, sociales, écologiques etc.

Une fois les questions posées, l’impact se mesurera par les personnes que vous aurez touchées qui pourront y apporter des réponses concrètes. Cependant, apporter ces réponses n’est plus de votre ressort et ne soyez pas frustré·e si rien ne se passe à court terme.

Vous avez planté des idées,
certaines ont besoin de temps et d’un bon environnement pour germer, par contre une fois
les bonnes conditions réunies,
la frêle pousse verte vient à bout du béton!

Votre avis et votre expérience nous intéressent!

Histoire précédente

Q011 – Comment initier la mise en place d’un dispositif de veille et de prospective ?

Histoire suivante

Q066-Pourquoi construire le Business Model Canvas de votre programme de prospective technologique ?

Derniers articles de Pourquoi

%d blogueurs aiment cette page :