//

Q014 – Pourquoi et comment rédiger le business plan d’un dispositif de prospective ?

Il est fort à parier que le but recherché en initiant une activité de prospective technologique n’est pas de fonder une start-up et de pitcher devant des investisseurs. La rédaction d’un business plan peut donc a priori sembler exagérée, mais il aide à clarifier et à anticiper les différentes étapes et activités auxquelles vous allez être confronté, sans compter les nombreuses questions qui vous seront adressées.

Montrer que vous avez fait votre travail de “due diligence” et que vous avez les idées claires et structurées est d’autant plus important que votre proposition, apprendre à “utiliser les futurs” (au pluriel, ce qui, déjà, ne manquera pas de surprendre vos interlocuteurs) pour mieux comprendre les défis et les opportunités qui pourraient émerger du présent, sera par beaucoup perçue comme déroutante. Chercher à “rationaliser” votre démarche en l’outillant avec un business plan vous aidera à rassurer vos commanditaires et les parties prenantes de votre programme.

Exemple de préface d’un Business Plan pour l’implémentation d’un dispositif de prospective technologique:

Le présent rapport présente les concepts opérationnels de base du programme de prospective technologique. Il décrit trois scénarios possibles, basés sur des modules indépendants, mais permettant la construction d’un service de prospective performant. Le coût des produits d’information disponibles sont estimés pour chaque scénario. La feuille de route ainsi que le programme d’implémentation sont également présentés. Le but de ce “business plan” est de jeter les bases budgétaires en relation avec les produits d’information attendus. Il doit permettre une validation ou une redirection du programme de prospective.

La littérature managériale regorge de méthodes, telles que le Business Model Canvas, qu’il est relativement aisé de suivre afin de rédiger un business plan. Dans notre esprit, un business plan doit servir de boussole, utile pour orienter la construction initiale puis les développement de l’activité de prospective. Synthétique et systématique, le business plan renferme le minimum d’information nécessaire pour comprendre les enjeux auxquels répond le dispositif de prospective et les moyens mobilisés pour y parvenir.

Afin d’illustrer et de considérer peut-être comme première itération, voici la table des matières du business-plan rédigé en 2014 du programme de prospective technologique de ce qui est devenu DEFTECH et dont l’identité fut présentée initialement dans le paragraphe 2.2.1.
Ce document est la mise en texte du DEFTECH-Business Model Canvas qui en constitue la colonne vertébrale.

Sommaire
Management Summary/Résumé
1. Introduction
2. Le modèle d’affaire
   2.1. Vision, Mission et Valeurs
      2.1.1. Enoncé de la Vision
      2.1.2. Enoncé de la Mission
      2.1.3. Les Valeurs
   2.2. Le programme de prospective
      2.2.1. L’identité
   2.3. Le contexte du programme
   2.4. L’offre de valeurs
   2.5. Le plan marketing
      2.5.1. Analyse interne-externe PESTEL
      2.5.2. Tactique marketing – les 7P
   2.6. Organisation et activités
      2.6.1. Collecte de l’information
      2.6.2. Normalisation de l’information
      2.6.3. Traitement, analyse de l’information et création des produits d’information
      2.6.4. Diffusion de l’information
      2.6.5. Stockage de l’information
3. Analyse financière
   3.1. Scénario 1 – Opérations
      3.1.1. Processus
   3.2. Scénario 2 – Production
      3.2.1. Processus
   3.3. Scénario 4 – Prospection
      3.3.1. Processus
   3.4. Sélection des thèmes traités
   3.5. Résumé budgétaire annuel des différents scénarios
4. Analyse environnementale
   4.1. Situation globale
   4.2. Analyse du marché et tendances
   4.3. Analyse de la compétition
   4.4. Avantages compétitifs du modèle d’affaire
   4.5. Positionnement par rapport aux programmes de recherche existants
5. Feuille de route et d’implémentation
   5.1. Phases
      5.1.1. Phase “Fondations”
      5.1.2. Phase “Croissance”
      5.1.3. Phase “Recherche”
   5.2. Etapes
   5.3. Feuille de route
      5.3.1. Taxonomie
      5.3.2. Plate-Forme
      5.3.3. Analyses
      5.3.4. Workshops
      5.3.5. Newsletters
      5.3.6. Planning général
6. Analyse des risques
   6.1. Facteurs limitants, risques et obstacles
   6.2. Facteurs critiques de succès
7. Conclusions
8. Validation
9. Annexes

En rédigeant pour chaque chapitre et sous-chapitre les informations nécessaires sous forme de tableaux, vous obtiendrez un document concis, agréable à lire mais surtout utile lors de l’implémentation de vos idées.

Vous trouverez ci-après quelques exemples de sections se rapportant à la numérotation ci-dessus. Nous ne sommes pas en mesure de fournir le document original, mais n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’information sur le sujet.

Présentation concise de l'étape de normalisation de l'information avant que celle-ci soit enregistrée sur la plate-forme d'information. La plate-forme devant intégrer une recherche sémantique avancée sera abandonnée après être arrivée au stade du démonstrateur intégrant la technologie TensorFlow jointe au framework Hadoop.
Description initiale de ce qui deviendra par la suite les DEFTECH-DAYS. Le format a évolué après chaque itération, mais l'essence est restée inchangée. Intéressant est de relever que la notion de communauté n'avait pas été relevée comme un output majeur de ce livrable.
Il est important avant d'entamer la phase d'implémentation, non seulement d'identifier les risques potentiels, mais également de trouver des solutions permettant d'y remédier. Lister uniquement les risques est comme s'arrêter à mi-chemin d'une réflexion.

1 Comment

Votre avis et votre expérience nous intéressent!

Histoire précédente

Q064 – Quels sont les livrables élémentaires d’un dispositif de prospective technologique ?

Histoire suivante

Q116 – Pourquoi analyser des jeux vidéo dans un dispositif de prospective ?

Derniers articles de Livrables

%d blogueurs aiment cette page :