//

Q029 – Que répondre aux critiques que suscite un dispositif de prospective ?

Afin d’être à même de formuler de bonnes réponses, il est tout d’abord primordial d’essayer de comprendre pourquoi les gens formulent ces critiques. Il est aussi important de préciser que ce que nous appelons ici critiques ne se réfère nullement à la qualité du travail accompli (nous partons du principe que vous êtes un(e) passionné(e) doublé(e) d’un(e) perfectionniste), mais bien aux finalités d’une démarche ou d’un dispositif de prospective, qu’elle soit technologique ou non.

Le dispositif de prospective à l’intérieur d’une structure est forcément un centre de coûts. Ajoutez à cela que votre attention semble, de prime abord en tout cas, toute entière dirigée vers le futur (alors qu’il y a tant de choses urgentes à faire dans le présent!) et vous aurez les deux sources principales de critiques à votre égard.

Il se peut également que vous-même, vous n’ayez pas suffisamment communiqué les buts et objectifs de votre dispositif. Avez-vous expliqué en quoi est-ce que votre démarche se préoccupe avant tout d’orienter les décisions et les actions au présent, en se servant de regards inédits (sur le présent donc) que permettent de porter les futurs possibles envisagés.

Quelle que soit la cause véritable, voici quelques pistes qui devraient vous permettre de fournir une réponses par rapport à la situation spécifique dans laquelle vous vous trouvez.

  1. Rendez vos livrables visibles et accessibles auprès des personnes émettant les critiques.

  2. Expliquez simplement et clairement comment vos livrables doivent être compris et utilisés. En d’autres termes, chaque livrable doit être suffisamment autonome pour pouvoir être à la fois compris et, encore mieux, utile, à quiconque s’en saisit.

  3. Préparez une ou deux phrases, sous forme d’elevator pitch, décrivant les buts de votre activité avec des mots percutants de façon à pouvoir les utiliser spontanément en cas de besoin. Le dispositif aide à anticiper les risques qui pourraient mettre l’entreprise en difficulté et participe à l’identification d’opportunités potentielles comme nouvelles sources d’innovation.

  4. Soyez sans reproche sur le professionnalisme et la rigueur méthodologique de vos activités et la qualité de vos livrables. Il se peut que certains choix ou initiatives ne plaisent pas à tout le monde; Comme au cinéma et au théâtre, il y a un côté subjectif dans l’appréciation d’une représentation, mais il n’y a rien de pire que si l’on sent que les acteurs ne donnent pas le maximum.

  5. Malgré tout, restez attentifs aux critiques car comme l’a dit Marc Levy: Toute critique est bonne à prendre. Quand elle est fondée, c’est une leçon d’humilité et un moyen de progresser. Quand elle est gratuitement méchante, elle vous apporte aussi gratuitement de la visibilité. Mais j’ai noté que les plus virulentes provenaient souvent de personnes qui n’avaient pas lu le livre. 

Finalement, si certains prennent la peine de formuler des critiques, c’est qu’ils jugent peut-être que votre travail pourrait être dérangeant, ce qui ne peut se produire que s’il atteint un certain niveau de notoriété et s’il génère auprès d’un nombre suffisamment important d’acteurs un certain intérêt.

Ne serait-ce pas là, la matérialisation d’un signal faible indiquant que vos travaux sont considérés: attention, vous n’êtes plus invisible !

Votre avis et votre expérience nous intéressent!

Histoire précédente

Q072 – Pourquoi réaliser des publications collaboratives ?

Histoire suivante

Q078 – Un cycle de conférences? Pour quoi faire?

Derniers articles de Initialiser

%d blogueurs aiment cette page :