Q064 – Quels sont les livrables élémentaires d’un dispositif de prospective technologique ?

/
9 minutes de lecture

Un dispositif de prospective est généralement mis en place dans le but de produire toute une gamme de livrables élémentaires, utilisés ensuite pour construire des scénarios de futurs possibles qui, à leur tour, permettront de conduire des conversations stratégiques. Ces conversations permettront d’atteindre deux types d’objectifs :

  1. Tester la résilience d’une stratégie, par exemple en matière d’acquisition d’équipements, face à plusieurs futurs possibles ; nous parlerons de mode adaptatif ;
  2. Faire émerger de nouvelles options stratégiques, par exemple intégrer une ou plusieurs technologies de rupture dans un système de défense ; nous parlerons de mode génératif.

Dans ce billet, nous proposons une façon de catégoriser les livrables de base produits dans le cadre d’une démarche de prospective, en les positionnant le long de deux axes : “livrables ponctuels – livrables périodiques” d’une part ; “livrables tangibles – livrables intangibles” d’autre part.

Remarquons enfin qu’il importe d’être prêt à remettre en cause aussi régulièrement que nécessaire lesdits livrables, notamment en évaluant, chemin faisant, les retours sur investissement effectivement obtenus.

La construction de scénarios de futurs possibles, le recours à différents médias tels que la bande dessinée pour incarner les livrables d’une démarche de prospective, etc. font l’objet d’autres billets que nous avons déjà ou allons publier sur ce blog.

Les Tangibles

Les livrables TANGIBLES PONCTUELS incluent :

  • Les dossiers thématiques sont le résultat d’études approfondies qui portent sur un thème en particulier (par exemple, l’intelligence artificielle). Les études peuvent être soit réalisées par l’équipe de prospective technologique, soit sous-traitées – par exemple à un cabinet de conseil tel que Strategic Business Insights.

  • Les dossiers de synthèse traitent simultanément et plus superficiellement (que les dossiers thématiques) de plusieurs thèmes afin de permettre au lecteur de se faire rapidement une idée sur plusieurs sujets et les liens entre eux.
    Exemple de l’urbanisation de la société et des implications sur le monde de la sécurité, DEFTECH Highlights – Urbanity.

  • Les rapports de visite rédigés après avoir découvert une nouvelle entreprise, un nouveau laboratoire de recherche, etc. Il s’agit là de répondre à plusieurs questions, parmi lesquelles : quels futurs possibles laissent entrevoir les derniers résultats scientifiques et les dernières innovations technologiques découverts ? quelles sont les spécificités des modèles de recherche et d’innovation observés ? les organisations rencontrées mettent-elles en oeuvre des formes de collaboration inédites ?

  • Les rapports d’étonnement rédigés après avoir assisté à une conférence, une exposition, etc. permettent de mettre en avant les propos, les intuitions, les questions, etc. les plus susceptibles d’alerter sur des regards alternatifs qu’il est possible de jeter sur des événements en cours afin, ensuite, d’envisager des transformations, voire des ruptures, notamment technologiques mais également sociétales, jusqu’alors impensées.
    • Lors d’une conférence ou exposition, relever ce qui vous a le plus marqué, surpris.
    • Quel conférencier vous a le plus inspiré et pourquoi?
  • L’organisation de conférences ainsi que d’ateliers spécifiques font également partie des livrables d’un dispositif de prospective. Il permettent de regrouper des experts sur un thème donné et d’interagir directement avec ceux-ci.

  • La rédaction de différents articles pour des revues professionnelles ainsi que de documents collaboratifs contribue grandement à la divulgation et au partage d’idées, tout en permettant le contact avec de nouvelles communautés.
    Exemple: https://deftech.ch/fr/publications

Les LIVRABLES TANGIBLES PERIODIQUES incluent :

  • Les newsletters de synthèse permettent à une communauté de lecteurs de suivre tout au long de l’année les tendances, les changements, les signaux faibles, etc. associés en règle général à plusieurs thèmes. Ils sont construits sur la base de diverses sources d’information et sont une expression possible et mise en contexte des atomes d’information ou informations minimales. Exemple: https://deftech.ch/scans

  • Les ateliers de prospective technologique, temps d’échange et de collaboration qui permettent à des professionnels issus de milieux distincts (entreprises, institutions publiques de recherche, départements de l’administration publique, etc.) de s’ouvrir ensemble à de nouvelles connaissances partagées par des experts et de co-construire en sous-groupes plusieurs futurs possibles en intégrant les contenus présentés en séance plénière. Exemple: https://deftech.ch/d-days

 

Les Intangibles

Comme leur nom l’indique, les LIVRABLES INTANGIBLES sont plus difficiles à cerner et, partant, à valoriser auprès des parties prenantes d’un dispositif de prospective technologique. En résumé, il s’agit essentiellement d’agir sur la posture ou “l’attitude” de celles et ceux qui entrent en contact avec le dispositif. 

Pour reprendre les mots de Gaston Berger, considéré comme le fondateur de la prospective en France, celle-ci doit viser à “voir loin”, “voir large”, “analyser en profondeur”, “prendre des risques” et “penser à l’Homme”. En pratique, cela se traduit par de nouvelles questions qui trouvent une place à l’agenda de l’organisation, de nouvelles lectures des événements, des transformations en cours, etc., une forme d’inconfort à mesure que l’on appréhende de nouvelles incertitudes jusque-là ignorées … Mais aussi de nouveaux défis, jusque-là impensés, qui appelleront de nouvelles réponses et ne manqueront pas de stimuler la créativité.

En règle générale, un dispositif de prospective est amené à produire un mix de livrables ponctuels/périodiques et tangibles/intangibles. Il est positif d’avoir une mélange de livrables ponctuels et périodiques. Chaque catégorie de livrables a vocation à atteindre plus particulièrement quelques objectifs précis. Par exemple, les livrables périodiques facilitent la constitution puis le développement d’une communauté d’intérêt.

Petit à petit, de “consommateurs” des contenus produits par le dispositif de prospective, les membres de cette communauté deviennent régulièrement “co-producteurs” et “relayeurs” des rapports, canevas, outils d’animation d’ateliers, etc. qu’ils contribueront à faire évoluer.

Votre avis et votre expérience nous intéressent!

Histoire précédente

Q003 – L’Homme face à son avenir : quelle histoire ?

Histoire suivante

Q014 – Pourquoi et comment rédiger le business plan d’un dispositif de prospective ?

Derniers articles de Livrables

%d blogueurs aiment cette page :