Q122 – Pourquoi construire puis utiliser des paysages de brevets (patent landscapes) ?

//
6 minutes de lecture

Les “analyses contextuelles”, ou paysages de brevets (“patent landscapes” en anglais), sont utilisées principalement pour étudier simultanément plusieurs tendances au sein d’un domaine technologique (par exemple, l’Internet des objets) voire d’une industrie (par exemple, l’imagerie médicale).

Les deux “paysages” suivants, tirés d’une étude sur les différents systèmes de navigation et de positionnement, donnent à voir de manière synthétique les différents usages des systèmes inertiels qui peuvent être envisagés dans le domaine civil (gauche) et dans le domaine militaire (droite).

Paysage des différentes utilisations civiles de centrales inertielles (IMU – Inertial Measurement Unit)
Paysage brevets des différentes utilisations et applications militaires des centrales inertielles (IMU -Inertial Measurement Units)

Un paysage de brevets se révèlera particulièrement utile pour apporter des éléments de réponses à de nombreuses questions telles que:

  • Quelles sont les tendances à l’oeuvre dans un domaine technologique donné?
  • Comment évolue le nombre de (demandes de) brevets dans le temps ?
  • Quels acteurs (entreprises, instituts publics de recherche etc.) sont apparus dans un domaine technologique ?
  • Quels acteurs se sont au contraire retirés ?
  • Qui sont les inventeurs les plus prolifiques et dynamiques ?
  • Quels acteurs (institutionnels et individuels) pourraient s’allier ou au contraire se retrouver en concurrence les uns avec les autres ?
  • Quelles régions du monde sont les plus inventives dans un domaine technologique donné ?
  • Comment l’activité d’invention d’un acteur donné (institutionnel ou individuel) a-t-elle évolué dans le temps?

Nous l’avons vu, les bases de données de brevets sont structurées. Dès lors, il est relativement aisé d’extraire des informations précises qui apportent justement des éléments de réponses aux questions précédentes :

  • Le nombre de brevets dans un domaine technologique donné (que l’on pourra comparer avec les chiffres relatifs à d’autres domaines technologiques) ;
  • Le nombre de fois où un brevet est cité dans un autre brevet (cette métrique peut permettre de se faire une première idée de l’influence d’un brevet dans un ou plusieurs domaines technologiques) ;
  • Le nombre de brevets dans un domaine technologique donné dans le temps et dans différentes régions (par exemple, en Europe, en Amérique du nord, en Asie etc.) ;
  • Les domaines technologiques (le plus souvent, ils sont identifiés à partir des agrégats – en anglais, clusters – formés à partir de plusieurs brevets proches les uns des autres);
  • Les inventeurs (le plus souvent, des chercheurs, des ingénieurs, des designers etc.) ;
  • Les organisations (entreprises, instituts publics de recherche etc.) qui travaillent sur le sujet ;
  • Les domaines technologiques adjacents à celui considéré ;

Grâce à la richesse des informations contenues dans un paysage de brevets, de multiples analyses peuvent être envisagées : repérer les signes de l’accélération technologique dans un domaine particulier, étudier les stratégies, offensives ou défensives, employées par les acteurs institutionnels, anticiper de nouvelles synergies entre technologies qui jusque-là s’ignoraient (souvenez-vous qu’un smartphone n’est ni plus ni moins qu’un système qui allie plusieurs technologies : GPS, accéléromètre, batterie, écran tactile etc.).

L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle a publié un guide (en anglais) sur la réalisation de ces paysages et en propose régulièrement gratuitement sur son site.

Nous avons travaillé avec l’entreprise CENTREDOC sur l’automatisation du processus menant à l’établissement des analyses contextuelles. Les résultats, intégrant différents algorithmes et méthodes d’analyses profondes (deep-learning) couplée à de l’analyse sémantique (entre autre), ont montré toute la complexité de la sélection du corpus, notamment à cause de l’inhomogénéité du contenu et des concepts présentés dans les résumés (abstracts) à disposition. Les résultats obtenus permettent cependant une rapide compréhension des tendances dans le secteur et posent les bases pour une analyse plus détaillée.

Exemple de paysage de brevets obtenus avec l’automatisation de certains processus. Thème: Internet des Objets (IoT).

Votre avis et votre expérience nous intéressent!

Histoire précédente

Q002-Quelle est l’histoire de la prospective ?

Histoire suivante

Q119-Comment recueillir les besoins individuels en information?

Derniers articles de Livrables

%d blogueurs aiment cette page :